Vestas améliore son climat intérieur grâce aux rideaux d'air Frico

La société Vestas est soucieuse de réaliser des économies d'énergie, d'améliorer l'efficacité du travail et de proposer un environnement de travail sain à ses employés.

Ce fabricant d'éoliennes a décidé d'installer des rideaux d'air Frico dans son usine de Ringkøbing afin de réduire sa consommation d'énergie, d'éviter les courants d'air et de chasser l'air froid.

Lors de la manipulation des composants d'une éolienne de 32 tonnes, tout l'espace au sol est occupé, jusqu'aux portes massives qui doivent être ouvertes pour les manœuvres. Cela implique des conditions de travail inconfortables et des dépenses énergétiques élevées.

« Il n'était pas agréable pour notre personnel de travailler au froid et dans les courants d'air. La température chutait rapidement et l'environnement était extrêmement bruyant lorsque les deux extrémités étaient ouvertes. Nous tenions nos réunions de production au milieu du bâtiment, mais cela n'empêchait pas le vent d'arracher les feuilles des tableaux »; indique Michael Bjerring Sørensen de Vestas Manufacturing à Ringkøbing.

L'installation de rideaux d'air Frico sur quatre portes très sollicitées a résolu le problème. Lorsqu'une porte est ouverte, un flux d'air est envoyé dans sa direction pour empêcher le vent froid de s'engouffrer lors du passage des véhicules.

« Notre production est passée de 18 à 25 éoliennes par semaine au cours des trois dernières années. Cela signifie une plus grande densité d'employés et de composants dans le même espace et certains postes de travail ont dû être installés à proximité des portes, qui sont ouvertes et fermées plus souvent qu'auparavant. Nous sommes très attachés à l'efficacité, mais nous sommes également soucieux du bien-être des employés et déployons des efforts constants pour améliorer l'environnement de travail. Les rideaux d'air ont reçu un accueil positif inattendu de la part de nos 500 employés », explique Michael Bjerring Sørensen.

Des économies d'énergie concrètes
14 rideaux d'air AGS5520, AGS5525, AGIH6024, AGIV6024 et AGIV6030 avec chauffage à eau chaude et sans chauffage ont été installés en décembre dernier pour protéger les quatre portes et les économies d'énergie sont réelles.

« Nous ne pouvons pas déterminer l'économie réalisée au niveau de chaque porte, mais nous tablons sur une forte baisse des dépenses en gaz pour le chauffage des halls. Nous consommerons un peu plus d'électricité, mais nous pensons économiser entre 50 000 et 150 000 kWh par porte chaque année sur la facture globale. Nous avons équipé quatre portes et les économies dépendront de leur emplacement et de leur fréquence d'ouverture. En général, elles restent ouvertes 2 h 30 à 4 h par jour et les portes de la façade ouest sont les plus exposées aux vents », indique Ole Hansen, chargé de l'optimisation énergétique des bâtiments de Vestas.
  
Les bandes en plastique auparavant installées dans les ouvertures de porte de l'usine ne permettaient pas aux employés de voir ce qui se trouvait de l'autre côté lorsqu'ils franchissaient une porte. Une bonne visibilité est essentielle lorsqu'on travaille sur des pièces d'éoliennes lourdes.

« Nous avons testé les rideaux d'air dans notre usine de fabrication d'éoliennes de Lem pendant quelques années, mais nous avons dû les retirer, car ils ne fonctionnaient pas correctement. La technologie a évolué depuis et tout le monde connaît aujourd'hui les rideaux d'air qui sont installés à l'entrée des supermarchés. Ils remplissent leur mission ici aussi et nous permettent de réaliser des économies tout en améliorant le confort de l'environnement de travail », explique Hans Ole Hansen.


LÉGENDE : Des rideaux d'air installés au niveau des portes de l'usine de Ringkøbing de Vestas protègent contre les courants d'air et préservent la chaleur intérieure pendant l'hiver. (Photo : Søren Palmelund)